Canada: Une exploitation agricole est...une exploitation agricole!

Bulletin Travail, emploi et droits de la personne
Last Updated: August 22 2019
Article by John D.R. Craig, Tala Khoury and Jackie VanDerMeulen

Dans une décision récente1, la Cour divisionnaire de l'Ontario (la Cour) a conclu que les dispositions en matière d'heures supplémentaires de la Loi de 2000 sur les normes d'emploi (la « LNE ») ne s'appliquaient pas aux employés de Rouge River Farms Inc. (« Rouge River »). Ce faisant, la Cour infirmait la décision de la Commission des relations de travail de l'Ontario (la « Commission ») selon laquelle les employés de Rouge River avaient droit à la rémunération des heures supplémentaires parce que, de l'avis de la Commission, ils ne travaillaient pas dans une exploitation agricole et que leur travail n'était pas directement lié à la production primaire d'un produit agricole. Plus précisément, la Cour a rejeté la conclusion de la Commission selon laquelle Rouge River ne pouvait bénéficier de l'exemption visant les travailleurs agricoles prévue au paragraphe 2(2) du Règlement 285/01 (l'« exemption visant les exploitations agricoles »). Exceptionnellement, la Cour a substitué sa propre décision à celle de la Commission et a déclaré que la seule conclusion raisonnable qui puisse être tirée est que l'exemption visant les exploitations agricoles s'appliquait à Rouge River.

La décision de la Cour fait maintenant autorité pour ce qui est de l'exemption visant les exploitations agricoles.Elle fournit des précisions essentielles à la communauté agricole, dont la production de produits agricoles nécessite souvent des heures supplémentaires, en plus de fournir des indications relativement à l'interprétation de la législation sur les normes d'emploi au Canada et à la substitution éventuelle d'une décision à titre de réparation dans le cadre d'une demande de révision judiciaire.

Deux équipes d'avocats de Fasken sont intervenues dans cette affaire : John Craig, Jackie VanDerMeulen et Tala Khoury ont représenté Rouge River; et Christopher Pigott et Gillian Round ont agi pour le compte de l'intervenant, le Labour Issues Coordinating Committee.

Contexte

Rouge River est une exploitation agricole familiale qui cultive le maïs sucré.Le litige a débuté après une inspection proactive de l'installation centralisée de Rouge River par un agent des normes d'emploi.Utilisée exclusivement pour la production après récolte, l'installation centralisée est située sur une parcelle de terrain séparée des terres où est cultivé le maïs sucré.Pour exécuter leur travail, de nombreux employés de Rouge River se déplacent entre les champs de maïs et l'installation centralisée.

L'exemption visant les exploitations agricoles s'applique si l'employeur est une « exploitation agricole » et que le travail des employés est « directement lié à la production primaire » d'un produit agricole2. L'agent des normes d'emploi a conclu que l'installation centralisée ne constituait pas une « exploitation agricole » et a émis une ordonnance de conformité (l'« ordonnance »). 

Rouge River a contesté l'ordonnance devant la Commission.Le directeur des normes d'emploi (le « directeur ») a défendu l'ordonnance.La Commission a jugé que l'exemption visant les exploitations agricoles ne s'appliquait pas aux employés de Rouge River en poste à l'installation centralisée en raison d'un nouveau critère de « double lien », en vertu duquel de très nombreux facteurs doivent être pris en compte afin de déterminer si cette exemption s'applique ou non. 

La Cour a infirmé la décision de la Commission et a conclu que l'installation centralisée est une exploitation agricole et que les personnes qui y travaillent participent à des activités qui sont directement liées à la production primaire de maïs sucré.

Principes clés de l'interprétation de la législation sur les normes d'emploi

La Cour a confirmé qu'il n'existait qu'une seule approche pour l'interprétation de la législation et que les mots doivent être interprétés en contexte, selon leur sens ordinaire compte tenu de l'objectif de la législation.

Pour interpréter l'exemption visant les exploitations agricoles, il faut tenir compte dans une même mesure de l'objectif de la LNE, qui établit les normes d'emploi minimales, et l'objectif du Règlement 285/01, qui précise dans quelles circonstances les normes minimales ne s'appliquent pasLa Cour a jugé que l'interprétation donnée par la Commission à l'exemption visant les exploitations agricoles était déraisonnable parce qu'elle ne tenait pas compte de ces deux objectifs.

Lors de l'audience devant la Commission, le directeur n'a présenté aucune preuve.Par contre, Rouge River a fait témoigné à titre d'expert Frank Ingratta, ancien sous-ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario, et a convoqué deux témoins afin qu'ils dressent un portrait de l'exploitation agricole, de ses employés et de sa production de maïs sucré.La Cour a jugé que l'interprétation donnée par la Commission à l'exemption visant les exploitations agricoles était déraisonnable parce qu'elle avait fait abstraction, sans fournir d'explication, de cette preuve non contestée.

Comprendre l'exemption visant les exploitations agricoles

Qu'est-ce qu'une « exploitation agricole »?

Le terme « exploitation agricole » n'ayant pas été défini dans la législation ni interprété par la jurisprudence, M. Ingratta l'a défini comme une entreprise qui exécute toutes les fonctions liées à la production de produits végétaux et de produits d'origine animale. Ce dernier a déclaré expressément qu'une exploitation agricole inclue les parcelles de terrain où le travail après récolte est exécuté. En conséquence, Rouge River a soutenu que l'installation centralisée faisait partie de l'entreprise de Rouge River, et que le tout formait une « exploitation agricole ».  

Le directeur a proposé une définition plus limitée selon laquelle une « exploitation agricole » est une parcelle de terrain utilisée pour la culture de produits agricoles.L'installation centralisée n'était donc pas une « exploitation agricole » parce qu'elle était située sur une parcelle de terrain séparée des terres servant à la culture.La Commission a conclu qu'une parcelle de terrain est une « exploitation agricole » si elle a un lien avec l'endroit où est cultivé le produit agricole ou si elle y est rattachée.

La Cour a jugé que l'interprétation du terme « exploitation agricole » par la Commission était déraisonnable.Plus particulièrement, la Commission avait fait abstraction du témoignage d'expert non contesté de M. Ingratta, selon lequel les exploitations agricoles en Ontario exercent souvent leurs activités sur des parcelles de terrain non contiguës et exécutent parfois certains aspects de la production primaire après récolte sur un terrain non destiné à la culture.De plus, l'interprétation de la Commission dépendait seulement de l'endroit où se trouvaient les employés pendant leur travail, indépendamment du fait que le travail était le même. Enfin, l'interprétation de la Commission imposait aux employeurs d'importants défis en matière de tenue de registres, ceux-ci étant tenus de consigner l'endroit où leurs employés travaillaient chaque jour.

Que signifie l'expression « directement lié à la production primaire »?

Se fondant sur une décision de 20093 qui interprétait l'exigence selon laquelle le travail devait être « directement lié à la production primaire », Rouge River a soutenu que l'exemption visant les exploitations agricoles s'appliquait aux exploitations agricoles dont le processus de production primaire est parfaitement intégré, peu importe à quel endroit est cultivé le produit agricole. À cette fin, Rouge River a présenté la preuve concernant ses activités.M. Ingratta a également déclaré qu'en Ontario, certains aspects de la production après récolte sont souvent exécutés dans des emplacements séparés des terres où est cultivé le produit agricole.

Le directeur a soutenu que l'exemption visant les exploitations agricoles ne s'applique que si le travail est exécuté à l'emplacement physique où est cultivé le produit agricole. Il a également exigé qu'un employeur démontre, en tenant compte de nombreux facteurs, l'existence d'un lien entre le travail exécuté et le produit agricole. La Commission a accepté l'interprétation du directeur. 

La Cour a jugé que l'interprétation de la Commission était déraisonnable.La Commission avait notamment ignoré des preuves contextuelles importantes produites par M. Ingratta et les autres témoins, s'était fondée sur la jurisprudence pour une proposition qui contredisait en fait les conclusions de la Commission dans cette décision et avait choisi une interprétation qui n'était pas facilement comprise par les agriculteurs touchés par l'exemption visant les exploitations agricoles.

Substitution de la décision à titre de réparation

Dans des circonstances exceptionnelles, un tribunal peut, dans le cadre d'une demande de révision judiciaire, substituer ses conclusions à celles d'un autre tribunal plutôt que de renvoyer l'affaire au tribunal en question pour réexamen. Cela se produit lorsqu'il n'y a qu'une seule issue possible et acceptable en regard des faits et du droit. Dans le cas en l'espèce, la Cour a conclu que l'exemption visant les exploitations agricoles s'appliquait à Rouge River.

Conséquences de la décision

Cette décision confirme d'importants principes applicables à l'interprétation de la législation sur les normes d'emploi.Premièrement, la Cour a adopté une approche fondée sur le bon sens, selon laquelle l'interprétation doit tenir compte du contexte de travail réel des employeurs et des employés.Deuxièmement, les personnes chargées de prendre des décisions administratives doivent interpréter la législation sur les normes d'emploi de façon à ce que celle-ci soit facilement comprise par les personnes à qui elle s'applique, notamment afin d'éviter que les employeurs enfreignent la loi par inadvertance.Une interprétation qui crée de l'incertitude parce qu'elle est ambigüe ou trop compliquée, ou encore parce qu'elle est formulée en termes vagues ou pose des défis importants en matière de tenue de registres, peut être considérée comme déraisonnable. 

Footnotes

1 Cour supérieure de justice de l'Ontario, Rouge River Farms Inc. v. Director of Employment Standards and Ontario Labour Relations Board, 2019 ONSC 3498 (CanLII), en ligne (disponible en anglais seulement).

2  L'exemption visant les exploitations agricoles stipule ce qui suit : 2.(2) Sous réserve des articles 24, 25, 25.1, 26 et 27 du présent règlement, les parties VII, VII.1, VIII, IX, X et XI de la Loi ne s'appliquent pas à la personne employée dans une exploitation agricole, si son emploi est directement lié à la production primaire d'œufs, de lait, de grains, de graines, de fruits, de légumes, de produits de l'érable, de miel, de tabac, d'herbes, de porcs, de bétail, de moutons, de chèvres, de volailles, de chevreuils, d'élans d'Amérique, de ratites, de bisons, de lapins, de gibier à plume, de sangliers et de poissons d'élevage.

3  Highline Produce v Flieler, 2009 OLRB Rep 562.

The content of this article is intended to provide a general guide to the subject matter. Specialist advice should be sought about your specific circumstances.

To print this article, all you need is to be registered on Mondaq.com.

Click to Login as an existing user or Register so you can print this article.

Authors
 
In association with
Related Topics
 
Related Articles
 
Related Video
Up-coming Events Search
Tools
Print
Font Size:
Translation
Channels
Mondaq on Twitter
 
Mondaq Free Registration
Gain access to Mondaq global archive of over 375,000 articles covering 200 countries with a personalised News Alert and automatic login on this device.
Mondaq News Alert (some suggested topics and region)
Select Topics
Registration (please scroll down to set your data preferences)

Mondaq Ltd requires you to register and provide information that personally identifies you, including your content preferences, for three primary purposes (full details of Mondaq’s use of your personal data can be found in our Privacy and Cookies Notice):

  • To allow you to personalize the Mondaq websites you are visiting to show content ("Content") relevant to your interests.
  • To enable features such as password reminder, news alerts, email a colleague, and linking from Mondaq (and its affiliate sites) to your website.
  • To produce demographic feedback for our content providers ("Contributors") who contribute Content for free for your use.

Mondaq hopes that our registered users will support us in maintaining our free to view business model by consenting to our use of your personal data as described below.

Mondaq has a "free to view" business model. Our services are paid for by Contributors in exchange for Mondaq providing them with access to information about who accesses their content. Once personal data is transferred to our Contributors they become a data controller of this personal data. They use it to measure the response that their articles are receiving, as a form of market research. They may also use it to provide Mondaq users with information about their products and services.

Details of each Contributor to which your personal data will be transferred is clearly stated within the Content that you access. For full details of how this Contributor will use your personal data, you should review the Contributor’s own Privacy Notice.

Please indicate your preference below:

Yes, I am happy to support Mondaq in maintaining its free to view business model by agreeing to allow Mondaq to share my personal data with Contributors whose Content I access
No, I do not want Mondaq to share my personal data with Contributors

Also please let us know whether you are happy to receive communications promoting products and services offered by Mondaq:

Yes, I am happy to received promotional communications from Mondaq
No, please do not send me promotional communications from Mondaq
Terms & Conditions

Mondaq.com (the Website) is owned and managed by Mondaq Ltd (Mondaq). Mondaq grants you a non-exclusive, revocable licence to access the Website and associated services, such as the Mondaq News Alerts (Services), subject to and in consideration of your compliance with the following terms and conditions of use (Terms). Your use of the Website and/or Services constitutes your agreement to the Terms. Mondaq may terminate your use of the Website and Services if you are in breach of these Terms or if Mondaq decides to terminate the licence granted hereunder for any reason whatsoever.

Use of www.mondaq.com

To Use Mondaq.com you must be: eighteen (18) years old or over; legally capable of entering into binding contracts; and not in any way prohibited by the applicable law to enter into these Terms in the jurisdiction which you are currently located.

You may use the Website as an unregistered user, however, you are required to register as a user if you wish to read the full text of the Content or to receive the Services.

You may not modify, publish, transmit, transfer or sell, reproduce, create derivative works from, distribute, perform, link, display, or in any way exploit any of the Content, in whole or in part, except as expressly permitted in these Terms or with the prior written consent of Mondaq. You may not use electronic or other means to extract details or information from the Content. Nor shall you extract information about users or Contributors in order to offer them any services or products.

In your use of the Website and/or Services you shall: comply with all applicable laws, regulations, directives and legislations which apply to your Use of the Website and/or Services in whatever country you are physically located including without limitation any and all consumer law, export control laws and regulations; provide to us true, correct and accurate information and promptly inform us in the event that any information that you have provided to us changes or becomes inaccurate; notify Mondaq immediately of any circumstances where you have reason to believe that any Intellectual Property Rights or any other rights of any third party may have been infringed; co-operate with reasonable security or other checks or requests for information made by Mondaq from time to time; and at all times be fully liable for the breach of any of these Terms by a third party using your login details to access the Website and/or Services

however, you shall not: do anything likely to impair, interfere with or damage or cause harm or distress to any persons, or the network; do anything that will infringe any Intellectual Property Rights or other rights of Mondaq or any third party; or use the Website, Services and/or Content otherwise than in accordance with these Terms; use any trade marks or service marks of Mondaq or the Contributors, or do anything which may be seen to take unfair advantage of the reputation and goodwill of Mondaq or the Contributors, or the Website, Services and/or Content.

Mondaq reserves the right, in its sole discretion, to take any action that it deems necessary and appropriate in the event it considers that there is a breach or threatened breach of the Terms.

Mondaq’s Rights and Obligations

Unless otherwise expressly set out to the contrary, nothing in these Terms shall serve to transfer from Mondaq to you, any Intellectual Property Rights owned by and/or licensed to Mondaq and all rights, title and interest in and to such Intellectual Property Rights will remain exclusively with Mondaq and/or its licensors.

Mondaq shall use its reasonable endeavours to make the Website and Services available to you at all times, but we cannot guarantee an uninterrupted and fault free service.

Mondaq reserves the right to make changes to the services and/or the Website or part thereof, from time to time, and we may add, remove, modify and/or vary any elements of features and functionalities of the Website or the services.

Mondaq also reserves the right from time to time to monitor your Use of the Website and/or services.

Disclaimer

The Content is general information only. It is not intended to constitute legal advice or seek to be the complete and comprehensive statement of the law, nor is it intended to address your specific requirements or provide advice on which reliance should be placed. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers make no representations about the suitability of the information contained in the Content for any purpose. All Content provided "as is" without warranty of any kind. Mondaq and/or its Contributors and other suppliers hereby exclude and disclaim all representations, warranties or guarantees with regard to the Content, including all implied warranties and conditions of merchantability, fitness for a particular purpose, title and non-infringement. To the maximum extent permitted by law, Mondaq expressly excludes all representations, warranties, obligations, and liabilities arising out of or in connection with all Content. In no event shall Mondaq and/or its respective suppliers be liable for any special, indirect or consequential damages or any damages whatsoever resulting from loss of use, data or profits, whether in an action of contract, negligence or other tortious action, arising out of or in connection with the use of the Content or performance of Mondaq’s Services.

General

Mondaq may alter or amend these Terms by amending them on the Website. By continuing to Use the Services and/or the Website after such amendment, you will be deemed to have accepted any amendment to these Terms.

These Terms shall be governed by and construed in accordance with the laws of England and Wales and you irrevocably submit to the exclusive jurisdiction of the courts of England and Wales to settle any dispute which may arise out of or in connection with these Terms. If you live outside the United Kingdom, English law shall apply only to the extent that English law shall not deprive you of any legal protection accorded in accordance with the law of the place where you are habitually resident ("Local Law"). In the event English law deprives you of any legal protection which is accorded to you under Local Law, then these terms shall be governed by Local Law and any dispute or claim arising out of or in connection with these Terms shall be subject to the non-exclusive jurisdiction of the courts where you are habitually resident.

You may print and keep a copy of these Terms, which form the entire agreement between you and Mondaq and supersede any other communications or advertising in respect of the Service and/or the Website.

No delay in exercising or non-exercise by you and/or Mondaq of any of its rights under or in connection with these Terms shall operate as a waiver or release of each of your or Mondaq’s right. Rather, any such waiver or release must be specifically granted in writing signed by the party granting it.

If any part of these Terms is held unenforceable, that part shall be enforced to the maximum extent permissible so as to give effect to the intent of the parties, and the Terms shall continue in full force and effect.

Mondaq shall not incur any liability to you on account of any loss or damage resulting from any delay or failure to perform all or any part of these Terms if such delay or failure is caused, in whole or in part, by events, occurrences, or causes beyond the control of Mondaq. Such events, occurrences or causes will include, without limitation, acts of God, strikes, lockouts, server and network failure, riots, acts of war, earthquakes, fire and explosions.

By clicking Register you state you have read and agree to our Terms and Conditions